Eco-gestes

Réduire sa production de déchets, c’est possible !

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Vous avez peut-être déjà entendu cette phrase, mais concrètement : que faire ?

Au quotidien, de simples gestes peuvent produire de grands effets pour réduire ses déchets et mieux protéger l’environnement. Dix d’entre eux vous sont présentés ci-dessous. Régulièrement, dans les actualités de ce site, vous retrouverez aussi des recettes et astuces pour vous accompagner dans votre « transition écologique » !

10 écogestes pour l’avenir de la planète

Je colle un autocollant STOP PUB sur ma boîte aux lettres

 Demander votre autocollant par mail : infodechets@CCPO.com

J’évite le gaspillage alimentaire

Je fais une liste de mes besoins (Comment se nourrir sans gaspiller avec l’Ademe)

et je vérifie les dates de péremption (astuces par ici).

J’adopte des recettes anti-gaspi avec France Nature Environnement.

Je choisis les produits avec le moins d’emballage et favorise l’achat en vrac

Enseignes sur le territoire de la Communauté de Communes qui vendent en vrac :

 Je répare, je vends, je troque ou je donne les objets que je n’utilise plus

Je fais mes courses avec un cabas réutilisable

Je dépose les objets encombrants en déchèterie pour leur offrir une seconde vie

Voir la rubrique Déchèteries

J’utilise des produits durables plutôt que jetables

  • Évitez l’utilisation de lingettes : sur une année, elles génèrent 23 kg de déchets, en comparaison de 1,16 kg de déchets pour l’éponge et le détergent. Elles coûtent aussi beaucoup plus chères : 555 € contre 34 € pour une éponge et un détergent.
  • Préférez les éco recharges pour le savon liquide ou mieux le savon solide = 0 déchet
  • Choisissez les grands conditionnements plutôt que les portions individuelles, attention tout de même à consommer toute la denrée
  • Privilégiez l’utilisation des piles rechargeables plutôt que des piles jetables

 

Je composte dans mon jardin ou en appartement

 

 Je bois l’eau du robinet

L’eau du robinet coûte 100 fois moins chère que l’eau en bouteille (1 à 3 €/an pour l’eau du robinet contre 340 à 360 €/an pour une eau minérale)

Sur une année, les bouteilles d’eau jetées représentent 6 kg/habitant.

L’eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé (56 critères) en France, elle est disponible 24h/24 et sans effort.